Maîtresse qui apprend à lire à une enfant
1 sept. 2019

L’Observatoire de la santé visuelle et auditive publie sa 4e étude

L’Observatoire de la santé visuelle et auditive du groupement Optic 2000 rendait public, en juin 2019, les résultats de sa quatrième étude : « Vue et audition des enfants : comprendre et prévenir les risques des troubles sur l’apprentissage de la lecture ».

Le dispositif de l’étude

Compétence visée à la fin du cycle II (CP, CE1, CE2) dans le programme de l’Éducation Nationale, la lecture requiert un apprentissage long et complexe. L’élève doit pouvoir lire aisément et comprendre des textes simples. Pourtant, 39 % des élèves peinent encore à comprendre un texte écrit à la sortie de l’école primaire1 et 37 % ne maîtrisent pas la lecture à la fin du collège2. Ces difficultés d’apprentissage de la lecture peuvent avoir des origines multiples, parmi lesquelles les troubles visuels et auditifs.

Pour faire progresser la connaissance sur ces risques, l’Observatoire de la santé visuelle et auditive a choisi d’y consacrer sa quatrième étude. Il a fait appel à l’analyse croisée de plusieurs experts – chercheurs, ophtalmologiste, orthophoniste et associations – et a recueilli les perceptions de 1 007 parents et 123 enseignants d’élèves de CP à CE2 à travers une enquête exclusive menée par OpinionWay en mars 2019.

1 Colmant, Daussin, Bessonneau, 2011.
2 PISA, 2012.

Quelques chiffres clés

  • La majorité des parents (76 %) déclarent que leur enfant a eu des difficultés pour apprendre à lire.
  • Des difficultés qui seraient encore plus marquées chez des enfants concernés par des troubles visuels et/ou auditifs. En effet, pour plus de 9 parents et enseignants sur 10, les troubles visuels et auditifs ont un impact sur l’apprentissage de la lecture. Ces troubles auraient notamment une incidence sur la compréhension et la motivation de l’enfant.
  • Seulement 2 à 3 % des enseignants se sentent suffisamment formés aux troubles visuels et auditifs, et 8 % aux troubles d’apprentissage.

Découvrez l’intégralité des résultats sur le site de l’Observatoire